ou comment gérer les photos de voyage

Innévitablement que tu aimes la photo ou non, en voyage tu immortaliseras ton passage à l’autre bout du monde… d’une façon ou d’une autre. En tant que passionnée, et oui aprés le voyage c’est la photo… je m’équipe beaucoup pour me permettre de bien gérer mes souvenirs photos. Cependant, sans en faire autant, je te partage ma façon de faire pour te permettre de profiter encore longtemps de ton voyage au travers de tes photos.

Peu importe ton équipement, tu ramèneras des photos. Surtout que de nos jours même avec un smartphone tu as la possibilité de faire de belles photos. Et si tu pousses l’équipement au simple appareil photo, l’idée reste d’exploiter ces photos sans les laisser stockées sur un disque dur… ou autres…

J’embarque toujours avec moi mon appareil photo reflex, mon smartphone, ma gopro, mon ordi… le tout avec des batteries au taquet, toujours avec de quoi bien les recharger et bien évidement l’adaptateur international pour éviter le flop une fois sur place. Tout cet équipement peut te paraitre superflu, mais sois tranquille et contentes toi au minimum de l’appareil photo si tu le souhaites ou juste de ton smartphone. Tu pourras réussir à te faire de beaux souvenirs en photo malgré tout.

Alors tu vas me dire mais pourquoi tout ça? La passion, la passion quand elle te tient… Alors passion voyage et photo : tu imagines bien qu’il y a de quoi faire… et j’aimerai pouvoir immortaliser chaque instant… ce qui est très compliqué car je souhaite profiter aussi de mon voyage, des lieux… et me créer des souvenirs en même temps…

Alors côté matériel comment je m’organise? J’aime utiliser mon reflex pour la belle photo où je prends le temps de faire mes réglages, tout en profitant des lieux car tu poses un autre regard sur l’endroit. L’inconvénient est qu’il faut du temps… puis l’appareil est encombrant, lourd et difficile à manipuler… donc c’est vraiment pour la visite d’un endroit en particulier. Je suis capable de faire entre 100 à 300 photos par jour en voyage… donc le reflex est inévitable, tu l’auras compris.

Ensuite, j’utilise le smartphone pour faire un selfi, une photo furtive quand il faut dégainer vite fait l’appareil photo. Pour le coup le smartphone a de grande capacité pour de la belle photo et pour être rangé facilement. Quand à la gopro, je m’en sers essentiellement pour la vidéo (la base), puis surtout dans ces moments extrêmes où même le smartphone est impossible lors des moments vélo, sport nautique, plongée, manège…

Quand j’ai fini de jouer les paparazzis, au quotidien, je prends le temps de transférer mes photos sur mon ordinateur… Et oui avec autant de photos je suis obligée sinon il faut opter pour une grande quantité de carte SD pour l’appareil photo, ou une grande mémoire pour ton smartphone. Quoiqu’il en soit une fois mes souvenirs dans le disque dur de l’ordi je leur donne un joli nom… Alors pas le dernier nom tendance, non, il s’agit de faire ceci intelligemment pour te faciliter tes recherches et ton travail souvenir de plus tard.

Comment je nomme mes photos? Il s’agit d’y voir une méthode mémo-technique pour avoir la trame du voyage, à toi de faire comme tu veux. Pour ma part mes fichiers sont donc toujours enregistrés avec le mois et l’année du voyage; le jour J1 ou J2 et ainsi de suite au cours du voyage; et les lieux de visite ce qui va donner : 082019.J5 KYOTO KINKAKUJI , par exemple. Alors si tu n’as pas ton ordi, prends soin de bien paramétrer ton appareil pour avoir les bonnes dates, et de bien te noter au quotidien le nom que tu souhaites donner à tes photos pour une fois ton retour te faciliter la création de tes souvenirs.

Je continue en jouant encore un peu les geeks, en prenant le temps, raisonnablement attention, de mettre les photos les plus sympas en ligne via les réseaux sociaux. C’est loin d’être sympathique, j’avoue, et si tu n’as pas ton ordi ou ton smartphone je comprends. Cependant je le fais vraiment pour une bonne raison : la sauvegarde de mes souvenirs. En effet, il m’est arrivée d’avoir une carte SD qui se détériore ou des photos supprimées… pourquoi? mystère des temps modernes… Alors mes photos une fois sur le net, elles y sont et elles y restent. Pour les plus retissants aux réseaux sociaux il y a le cloud ou la publication privée, l’effet est le même : la sauvegarde est faite… tu peux perdre ton matos, tu auras tes souvenirs…

 Pour terminer, je te l’ai dit, après un si beau voyage, il est hors de question de laisser dormir tous ces souvenirs dans un disque dur que tu consultes pour ainsi dire jamais… nous sommes bien d’accord. Je te propose de prolonger le voyage au travers de la conception d’un album photo.

Alors il y a différentes façons de procéder. Tu peux jouer les nostalgiques avec l’impression photo traditionnelle et son bon vieil album… seulement un jour où l’autre il y a toujours une photo qui se décolle, s’égare, ou quelqu’un qui te l’emprunte… Tu l’auras compris j’opte pour la modernité avec les livres photos, d’où mes fameux fichiers nommés aux quotidiens. Alors pour bien faire ça prends du temps je te l’accorde. Mais tu peux en gagner si tu as fais une diffusion sur les réseaux sociaux, en optant pour la création rapide d’un livre en fonction de tes publications 😉 et te voilà entrain de feuilleter ton voyage et d’y repartir rien que par les souvenirs… 

Sarah, ton Manager de Bonn’heures

suscipit id tempus Praesent neque. Praesent nunc